Je ne travaille pas dans le vrai monde… Great Meet & Greet

MeetnGreet1

Hier, après une longue semaine passée dans tous les locaux de l’école, excepté notre propre classe, nous avons eu l’immense excitement de rencontrer les petites personnes avec qui nous partagerons la majeure partie de notre temps éveillé hebdomadaire, accompagnés de leurs parents, lors du fameux « Meet & Greet » de pré-rentrée.

Une demi-journée pleine de joies et d’angoisses, où le comportement de chaque enfant passant la porte de la salle de classe est secrètement analysé. S’il est caché derrière le dos de son proche parent, c’est louche et ça ne durera probablement pas. S’il court sans fin autour des tables, c’est mauvais signe et ça durera probablement trop. Et s’il se tient droit, te regarde dans les yeux et te répond qu’il a passé d’excellentes vacances chez sa grand-mère en Floride et qu’il est ravi de revenir à l’école, tout ça dans un français presque parfait, et qu’en plus il a toutes les fournitures demandées et étiquetées, c’est rare, et c’est toi qui cours dans la classe d’à coté pour partager ton trop plein d’émotion.

Quoi qu’il en soit, les parents te diront ô combien amazing tu es, et ô combien ils sont heureux que tu sois l’enseignant de leur enfant, même si au fond ils auraient préféré la classe du prof d’à côté ou qu’ils ne te connaissent finalement pas. Quoi qu’il en soit, ils te proposeront leur aide pour absolument tout ce qui est imaginable, et même ce qu’on n’a pas encore imaginé. Bref, ce sera une année forcément incroyable que tout le monde a tellement hâte de commencer.

Mais attention, pour en arriver à cette journée parfaite, ça n’a pas été aussi facile. Tout a commencé deux mois et demi auparavant.  Quand absolument tout le matériel des classes a été rangé dans des cartons afin de préparer l’école pour le grand ménage d’été. Quand absolument tout le mobilier des classes a bien été marqué pour être replacé dans les salles adéquates. Quand absolument toutes les nouvelles commandes ont bien été établies, vérifiées et validées. Sans un minimum d’organisation en amont, cette journée aurait facilement pu sombrer dans le chaos…

Et on a bien cru que ce serait le cas, quand dix minutes avant l’arrivée des premiers parents, les couloirs ressemblaient encore aux hangars de stockage de Office Depot, voire aux zones de travaux de Napoleon Avenue suivant les campus. Etrangement, les cartons de matériel n’ont pas bougé d’un millimètre pendant l’été, contrairement au mobilier qui lui, a bien été déplacé, mais pas au bon endroit. Le ménage a été « fait » après avoir nous même nettoyé la crasse avec des lingettes pour bébé et bien tout réinstallé sur les étagères. On a couru après les chaises de bureaux et les tables pour élèves. Classique quoi. Au moins tout autant que les commandes non envoyées, supprimées ou mélangées… Clas-si-que.

Mais ils sont quand même forts les américains, parce qu’au final, dix minutes après, dans les apparences tout était parfait. Alors moi aussi, je m’américanise. Ma classe n’est absolument pas prête, mais dans les apparences, elle est parfaite. J’ai de jolis affichages pas du tout éducatifs. Une semaine que je les prépare, mais promis, dix minutes avant la rentrée, je préparerai ma première journée.

La classe à l'américaine.

La classe à l’américaine, quoi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s