La petite princesse et le Damacha

Damacha

Il est de ces projets un peu fous qui jalonnent ma fausse vie depuis que je suis ici… Il est de ces projets un peu fous qui germent grâce aux vraies vies complètement folles de mes copains là-bas.

Seb, c’est un copain Toulousain, de cette époque pas très rose, mais égayée par des gens hauts en couleurs. Seb, c’est un copain Toulousain, celui qui m’appelait tarte aux citrons et qui criait Buffalo à chaque verre. Seb, c’est un copain du bar de Toulouse, un copain en pointillés parce que toujours sur les routes, mais un copain toujours bienveillant et souriant.

Seb, quoi.

Seb, quoi.

Seb, il est un peu fou dans sa tête, et je crois que c’est ça que j’aime bien. Seb, il a lui aussi un copain un peu fou dans sa tête, Hugo qu’il s’appelle. C’est un vrai copain, pas un copain imaginaire. Ensemble, ils ont décidé de faire le tour des Amériques sur un voilier, le Damacha. Ben oui, ils ne savaient que c’était impossible, alors ils l’ont fait. Si vous voulez savoir d’où viennent ces trois syllabes qui font rêver, qui sont vraiment Seb et Hugo, et quel est donc ce drôle de Normand qui leur a confié son bateau, vous pouvez naviguer sur leur blog ou sur leur page Facebook, Tatatin.

Et comme ces deux capitaines sont vraiment un peu fous, ils ont demandé à leurs copains de composer chacun un morceau sur les thèmes de la mer, du voyage et du Damacha, pour un album promotion d’excellence. Alors, voilà comment j’ai été embarquée dans un projet que je n’aurais jamais oser imaginer, connaissant mes talents artistiques, surtout en musique. Mais bon, la vie est surprenante alors cultivons la graine de folie.

Mais je ne vais pas vous mentir. Vous ne danserez pas dessus sous la douche pour vous donner de l’énergie. Ca reste extrêmement auto-centré, complètement mélo-dramatique et évidemment poétique. En gros, c’est de la poésie musicale avec des ballons, des roses, une princesse et des larmes. C’est moi quoi. Pour eux.

Et ça s’appelle La petite princesse:

Donc bon, si vous ne vous êtes pas noyés dans vos larmes, et que vos oreilles ont été bercées par ce doux accompagnement auquel je dois tout, allez faire un petit tour sur le site de Pascal Valcasara, musicien de talent qui a sublimé ma prose et auquel je dis un énorme MERCI.

IMG_3347

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s