Once upon a time… La petite princesse

DSCN3054

Le matin du départ, je profitai donc de l’alignement des étoiles et des bons dires de mon horoscope chinois pour m’envoler. « Il faut bien supporter deux ou trois chenilles pour connaître les papillons » avais-je lu des millions de fois. Comme j’avais déjà supporté pas mal de chenilles, j’étais plus que jamais prête à découvrir les papillons. Il paraît que c’est tellement beau.

Je me trouvais alors dans la région du Mont Royal, du carré Saint Louis et de la rue Saint Denis. J’y rencontrai le Pirate Cocotier. Ce pirate aimait la couleur bleue, peindre des bateaux, manger du rôti de boeuf et surtout, plus que tout, porter des casquettes assorties à ses tenues. De temps en temps, ce pirate se déguisait avec un très beau costume et regardait les chiffres de son ordinateur jusqu’à en avoir mal au cou, parce qu’il paraît que c’est ce que font les grandes personnes. Les grandes personnes sont bien étranges, pensait-on souvent. Et alors on jouait à tout un tas de jeux que je perdais, on mangeait du saucisson et du fromage fondu, on mettait de la couleur sur des toiles blanches, on lisait des histoires qui nous ressemblaient et on regardait des films en rêvant.

Dessine moi des ballons.

S’il-te-plait, dessine moi des ballons.

On a voyagé un bout de chemin ensemble, trois petits tours de carrousel et puis s’en vont. C’était pas encore au bout du monde, mais on a visité plusieurs planètes, gant en laine dans gant en cuir. La première planète était toute rose, sentait le vieilli et était habitée par une petite mamie. La petite mamie avait un peu peur des étrangers, et pourtant elle les accueillait chez elle à toute heure du jour et de la nuit. Elle servait le petit déjeuner le plus lent du monde, avec ses petits gestes au ralenti et ses histoires à n’en plus finir. Elle était très gentille, mais pas du tout rapide, alors au bout de quelques heures, et quelques centimes, on décida de partir.

La deuxième planète était habitée par un Belge qui jouait du Ukulélé et par une Française qui se proclamait fondatrice du mouvement alcoophile. Le lendemain de mon arrivée, ils avaient organisé un grand déjeuner autour d’une dinde de 5 livres et de la meilleure soupe à la courge du monde entier. Le secret tenait à l’art de l’éplucher m’avait-on expliqué. Pour l’occasion, ils avaient convié 14 invités, mais je crois que je n’ai vu aucune grande personne dans l’assemblée. Mais c’est normal, personne n’est une grande personne les jours fériés. Alors, on a mangé, bu du vin et raconté des blagues de tomate. Et on est restés sur cette planète parce qu’on y était bien.

On a quand même visité quelques autres planètes, le temps de quelques soirées. Il y avait celle habitée par un Québécois qui racontait des secrets écrits sur des petits bouts de papier pliés ou celles habitées par des Afghans ou des Grecs, tous excellents cuisiniers. Ce fut des voyages extraordinaires. Le pirate et moi on s’est un peu apprivoisés je crois pendant ces voyages. Et je suis sûre que maintenant, à chaque fois que je verrai une casquette, je penserai aux champs de blé.

Planète Poutine.

Planète Poutine.

Mais il a bien fallu que je retourne sur ma fausse planète à moi, que je me déguise moi aussi en grande personne, que j’arrête les grasses matinées sous la couette et que je garde le coeur serré, mais souriant. Parce qu’évidemment j’ai rapporté des nouveaux papillons de sa planète. Ils sont encrés en moi, c’est tellement beau. Et quand je les regarde, je vois tous ces moments qu’au moins on n’aura pas ratés. Et j’imagine tout ce qu’on pourrait oser, parce que la vie est plus belle quand c’est un jeu d’enfants. Et j’espère qu’à chaque fois qu’il verra un ballon, maintenant il pensera aux champs de roses.

IMG_3353

2 réflexions sur “Once upon a time… La petite princesse

  1. Pingback: Once upon a time… Cent vies sur la toile. | Once upon a time... In New Orleans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s