Once upon a time… Mid-summer of love

Mid-summer Mardi Gras, c’est la folie de la Nouvelle-Orléans qui suinte en plein mois d’août. C’est un joyeux mélange de Muffalottas, de chars E.T., de bouteilles de Prosecco, de cuivres, de gens dans la rue, de costumes faits main, de sueur, de pick-up pleins d’eau et de vodkas pamplemousse. Ce sont des milliers de gens qui paradent en discutant une bière à la main. Ce sont des milliers de gens qui dansent, bavardent, rencontrent d’autres gens, les perdent souvent et les retrouvent parfois. Ce sont des milliers de gens, et toute la communauté française, sur une toute petite portion de rue, pour faire la fête. Ce sont des milliers de gens qui auront la bouche sèche et des cernes le lendemain, mais de chouettes souvenirs plein la tête.

IMG_3003

6 gens parmi des milliers

Cette année, on a été courageux, et on a décidé de faire nos costumes nous mêmes. Et je dois dire qu’on a été plutôt fiers (et surpris) du résultat, parce que quand on a vu le chantier dans mon patio, c’était pas du tout évident qu’on serait pas finalement tout nus. Mais non, on était tout beaux, puis bien dans le thème « summer of love: tie dye me up« , jeu de mots entre « attache-moi » et la technique tie and dye. (Oui, je comprends les jeux de mots maintenant. En fait non, toujours pas…)

On ne fait pas les livraisons.

Chacun sa nuance pour un accord coloré.

Ensuite, la soirée est passée à une vitesse folle et j’étais dans un taxi avant même de me rendre compte que c’était déjà terminé. C’était plein de petits riens, les uns à la suite des autres, qui font que la soirée est belle. J’ai marché dans une parade. J’ai bu une bière dans un parc. J’ai dansé dans la rue. J’ai parlé dans mon talkie walkie. J’ai reçu des vodkas. J’ai salué des tas de gens. J’ai fait pipi derrière une voiture. J’ai fait un câlin. J’ai perdu mes lunettes. J’ai parlé avec mes copains. J’ai ri. J’ai un peu boudé aussi. Puis j’ai pris le taxi. Avec le sourire des nuits réussies.

Lunettes, verre, talkie walkie. Je suis parée.

Lunettes, verre, talkie walkie. Je suis parée.

En tout cas, moi je l’aime bien ce summer of love.

Une réflexion sur “Once upon a time… Mid-summer of love

  1. Pingback: Once upon a time… Cent vies sur la toile. | Once upon a time... In New Orleans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s