Once upon a time… Wonder(Ice)Land

DSCN2838

Je crois bien que cette fois les mots vont me manquer pour vous (ra)conter ce merveilleux pays… L’envie, elle, est pourtant bien là. Il faut dire que quand je pense à toute la beauté que j’ai vue, j’ai de la poudre d’elfes qui crépite dans mon cœur et du sang viking qui fait des arcs-en-ciel dans mes veines. C’était magnifiquement magique. Les paysages du Nord provoquent en moi des geysers d’émotions.

Ces paysages, vraiment, ils ne se décrivent pas, ils se vivent. En gonflant bien fort ses poumons de l’air pur et oxygéné de la nature sauvage, et en s’isolant dans sa veste coupe-vent, coupe-pluie, coupe-froid. Parce que l’Islande ça se mérite. Et que les 14 degrés qui font rosir les joues ne sont rien comparés aux 360 degrés incroyables qui s’offrent aux yeux. De vrais poèmes visuels aux notes scandinaves, des champs de lave lunaires aux cascades féériques, en passant par les falaises vertigineuses, les cratères volcaniques ou les lagons couleur saphir… Maintenant, mes rêves sont nordiques et je veux vivre Islandais.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Par contre, pour vivre Islandais, il faut être équipé. Genre déjà, au niveau véhicule, rapport aux pierrettes sur les routes et aux gués à traverser. Les Islandais par exemple, ils ont des camping cars tout terrain.

DSCN2965

Du coup, la voiture idéale ça aurait été ça.

DSCN2974

Mais non. Trop facile. Nous on a pris ça.

DSCN2896

Voilà, voilà. Bon, ben, autant vous dire que pour aller à la magnifique et difficile rando de deux jours dans le Landmannalaugar qu’on nous avait conseillée , c’était pas possible… Oooohhhhh. Dommage.

Mais c’est pas grave, parce que y a plein d’activités drôles à faire en Islande. Comme se baigner dans des eaux très chaudes quand il fait très froid, observer les baleines et les macareux sur des bateaux très rapides, ou faire cuire des œufs dans des sources naturellement bouillonnantes.

Et attention les yeux. Vidéo digne des productions hollywoodiennes, voire de Jibots Production (Non, quand même pas.)

Et puis, l’Islande est un pays tellement agréable à vivre. Vous pensez bien, un population pour qui l’égalité homme-femme est plus qu’une évidence et l’écologie une conscience de chaque instant. Un pays qui n’a pas d’armée, une criminalité nulle, une prison sous-peuplée (mais qui n’hésite pas à y envoyer ses banquiers). Un peuple parfaitement bilingue mais viscéralement attaché à sa langue originelle. Une capitale avec de bons petits restaurants, et une vie nocturne – si on peut dire – très riche. Oui, l’Islande, c’est un peu le paradis.

A l'Islande! Skàl, skàl!

A l’Islande! Skàl, skàl!

Alors, c’est décidé. Après avoir vu les 22 heures d’ensoleillement et la nuit jamais noire, j’y retourne pour vivre les 22 heures d’obscurité et voir les aurores boréales. Et vivre encore un peu Islandais.

3 réflexions sur “Once upon a time… Wonder(Ice)Land

  1. L’Islande est mon pays de rêve ! Je me suis jurée de voir une aurore boréale au moins une fois en live avant de mourir. Plus j’en lis sur ce pays et plus j’en tombe amoureuse *_*

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s