Once upon a time… un formidable dimanche.

IMG_2733

 

Ce fut un formidable dimanche à la mer. Il y a eu la crème solaire, les ballons dans l’eau, les chapeaux de paille, les enfants qui sautent du ponton, et même le chien qui s’appelle Scoubidou. Il y a eu les cocktails avec une paille, le Prosecco qui claque et les grains de sable qui font gommage. Il y a eu les photos de groupe, les pique-niques à partager et les cookies au goûter. Il y a vraiment eu tout ce qui fait un formidable dimanche à la mer. Mais surtout, il y a eu au-delà.

Parce que ce premier moment partagé était aussi l’un des derniers.

Parce que dans les futurs évoqués, il y avait le passé auquel on s’est attaché.

Parce que dans cette sensation de vacances, il y avait la fin d’une année.

Parce que les sourires échangés cachaient les cœurs pincés.

Parce que la joie d’être là précédait la tristesse de se quitter.

IMG_1077

Une jolie équipe pétillante

Et ce fut un formidable dimanche. Une métaphore parfaite pour tous les départs. On a quitté New-Orleans et on s’est assis face à la mer, entre les rails du train et les bateaux de marins. On n’a pas voulu penser aux futurs dimanches, ceux que l’on fera sans tous ces gens formidables qui s’en vont de l’autre côté de l’océan. Alors on a papoté, bronzé, siroté, grignoté, échangé, somnolé, joué, creusé, plongé, rigolé, troqué, imaginé… en se concentrant sur le dimanche présent, maintenant. Ensemble.

Et ce fut un formidable dimanche, jusque dans ces imperfections. Parce que ça ne serait pas vraiment la Nouvelle-Orléans sans le ciel orageux et les averses. Parce que ça ne serait pas vraiment la Nouvelle-Orléans sans l’eau marronnasse. Parce que ça ne serait pas vraiment nous sans les retards, les erreurs d’itinéraire et les annulations de table. Et que ce dimanche, c’était finalement une histoire entre nous et la Nouvelle-Orléans.

Et ce fut un formidable dimanche avec des notes sucrées et douces. Comme les madeleines qui rendent le bonheur nostalgique. Ou les crêpes du Paradis. Dans ma tête, il y avait les palmiers, l’eau vert turquoise et les Piña Colada.

Puis, vous. Surtout.

Vous.

Vous.

2 réflexions sur “Once upon a time… un formidable dimanche.

  1. Pingback: Once upon a time… Cent vies sur la toile. | Once upon a time... In New Orleans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s