Once upon a time… Scavenger Hunt 2.0

Comme vous le savez certainement, je suis une grande fan de rando et de marche à pieds. Alors, quand on m’a proposé de participer à ma première Scavenger Hunt dans New Orleans, j’ai sauté dans mes baskets de compétition, j’ai chargé la batterie de mon parchemin et j’ai pédalé vivement jusqu’à notre point de rendez-vous avec l’aventure… à savoir, le Ruby Slipper. L’endroit idéal pour commencer toute quête avec le ventre plein.

Les Eggs Blackstone, le graal.

Les Eggs Blackstone, le graal.

Après un Bloody Mary bien épicé et un brunch bien copieux, nous étions donc fin prêts à fouler les rues du French Quarter pour résoudre les énigmes qui arrivaient sur notre téléphone intelligent. Une chasse au trésor du monde moderne en quelque sorte. Ce ne fut tout de même pas facile de transformer les calories ingurgitées en énergie pour avancer, la digestion n’étant pas le meilleur ami du marathonien, mais nous avions la motivation et l’enthousiasme, sautant de joie à chaque victoire.

Nous avons enchaîné les premières énigmes avec une facilité déconcertante, multipliant le nombre de lampes de l’arche par le nombre de colonnes du kiosque, pour trouver le énième mot d’une célèbre chanson de Armstrong, et comptant le nombre de taureaux et de grappes de raisin sur les carreaux de la fontaine espagnole pour trouver trois lettres mystère. Ouais, on est balèzes.

On est en pleine recherche fruitée là.

On est en pleine recherche fruitée là.

Là où ça s’est gâté, c’est quand il a fallu observer des sculptures qu’on n’avait même jamais remarquées avant. Apparemment, dans l’équipe, on n’a pas tous les mêmes yeux et puis surtout, on n’a pas les mêmes yeux que les gens qui ont fait les questions. Bref, on a un peu galéré et on a perdu quelques points.

L'énigme impossible sans des yeux bioniques.

L’énigme impossible sans des yeux bioniques.

Du coup, on a décidé de faire une petite pause et de s’octroyer un petit Daïquiri pour y voir plus clair. Et on est repartis pour la deuxième moitié des questions, enchaînant les foulées avec (encore plus de) peine et les bonus avec (encore plus de) brio.

Là aussi, on est en pleine recherche fruitée.

Là aussi, on est en pleine recherche fruitée.

On a finalement trouvé le trésor sur Bourbon, évidemment. Au bout de trois heures et trente minutes, soit juste une petite heure de plus que le temps estimé. Mais c’était sans compter les petites pauses, c’était samedi tout de même. Et sur le tableau d’honneur des gagnants, on est quand même 23ème sur 250, et ça c’est un peu la classe. Par contre, on est juste après « Whiz Kids » et ça c’est un peu moins la classe, parce que nous on n’était que des grands, même si on sera au fond toujours un peu enfants aussi.

2 réflexions sur “Once upon a time… Scavenger Hunt 2.0

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s