Once upon a time… Week-end pluvieux, week-end heureux.

Il pleut, il pleut princesse

Rentre tes roses moutons…

Evidemment que ça existe.

Evidemment que ça existe.

Ben moi, malgré la pluie, j’ai passé un MER-VEIL-LEUX week-end! Je suis HEU-REU-SE. Je n’ai AB-SO-LU-MENT RIEN fait. Et sans une o(u)nce de culpabilité. Ben oui, il pleuvait. Ma conscience s’est délectée de cette avarie imprévue. Hummmm…. Ô JOI-E!

On remplace "vacances" par "week-end" et on tue le chat, et c'est tout à fait ça.

On remplace « vacances » par « week-end » et on tue le chat, et c’est tout à fait ça.

Faut dire, je rêvais d’un week-end déstructuré depuis un petit moment. Et le voilà, qui s’offre à moi, entier. Alors, j’ai dit OUI, sans hésiter. Et je me suis bien occupée à ne rien faire. J’ai pu par exemple organiser toutes mes vacances d’été. C’est important les vacances d’été. Et je peux maintenant vous rendre jaloux avec ça:

C'est ce qu'on va par exemple voir en Islande. Mon partenaire de voyage ne le sait pas encore, mais on va y aller.

C’est là où je vais. Mon partenaire de voyage ne le sait pas encore, mais on y va.

J’ai aussi pu acheter plein de choses trop trop belles sur un site de mode trop trop beau, qui va causer ma perte. Tout ça, sans me déplacer. Sans être déprimée parce que les essayages ne vont pas. Sans détester la vendeuse. Et je pourrai vous rendre jaloux lors de mes vacances d’été super bien organisées, avec mon maillot de bain trop trop beau.

Puis j'aime bien leur esprit.

Puis j’aime bien leur esprit.

Attention. Si ma vie TRE-PI-DAN-TE ne vous intéresse pas, ne lisez pas le paragraphe suivant. (Quittez le blog d’ailleurs…)

Donc. Revenons à nos (roses) moutons. J’ai aussi lu. Regarder des séries. Pris un bain. Entretenu une correspondance secrète. Préparer une surprise d’ordre littéraire. Bref, que des choses ES-SEN-TIEL-LES. Et je me sens TEL-LE-MENT reposée… (Tellement, que je n’ai plus DU TOUT envie de dormir, et que je me retrouve à écrire un article à 23 heures, et que je vais perdre tous les bénéfices chèrement acquis… Pffff, va falloir que je recommence le week-end prochain.)

Voilà donc un article sur du vent de la pluie. Enfin, j’ai quand même encadré mon fort inactivisme par deux activités extérieures à chez moi. Attention, EF-FORT. J’ai ouvert le week-end avec un opéra-bouffe (Oui, je suis technique. Y a des connaisseurs autour de moi.) qui m’a totalement captivée au premier acte et complètement perdue au dernier, soit trois heures et trente minutes plus tard.

CCCCCOOOOOOUUUUcccccoooOOOOOUUUUU les petits gens sur la scène.

CCCCCOOOOOOUUUUcccccoooOOOOOUUUUU les petits gens sur la scène.

Et je l’ai clôturé avec un petit tour au French Quarter festival, j’étais quand même obligée pour ne vraiment pas culpabiliser. (Non, vraiment, je n’ai pas vu le panneau à droite. C’est pas fait exprès.)

Mais demain est un autre jour. Et comme on sait, « Lundi pluvieux, lundi affreux. »

Une réflexion sur “Once upon a time… Week-end pluvieux, week-end heureux.

  1. Pingback: Once upon a time… Cent vies sur la toile. | Once upon a time... In New Orleans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s