Once upon a time… Super St Patrick (Sun)Day

« Ah ben enfin! C’est pas comme ça que tu vas lancer ton Plan B de carrière. »

« Trois semaines que je bois mon café du lundi matin sans article à lire! »

« Ben, j’étais déçue, j’ai veillé jusqu’à au moins 11h02 dimanche soir en espérant que tu posterais. »

Toutes mes excuses pour les cernes et la mauvaise humeur de mes collègues en ce début de semaine (Ah non… On me chuchote que ce sont les tests du PARCC. Ah bon.)

297d9a8940cf4a5e2ac705ec2fea2c4a

Contre l’anxiété…

 Bon. J’ai quand même fauté et j’aurai pu vous donner un petit sourire matinal en vous racontant mon excellent week-end. Je n’ai rien écrit depuis 22 longs jours, soit 3 tristes dimanches soirs, et 3 moroses lundi matin (J’ai quand même fait des crêpes hein. Avec du Nutella. Parce qu’il en faut de l’énergie pour être (avec) un enfant.)

KeepCalm_NutellaOn

… l’anxiolytique.

 En fait, j’ai une excuse. Je n’ai pas rien écrit. J’ai même beaucoup écrit. J’ai écrit des choses passionnantes, tels que des commentaires démagogues dans des livrets scolaires (« Oui, votre enfant est nulle, mais elle est tellement souriante, c’est un bonheur d’être son professeur et de partager son enthousiasme devant les petites joies de la vie. Oh! Un mini crayon! Hihi. »). J’ai aussi écrit des choses enjolivées dans un formulaire de pré-observation de mon activité de professeur (« Cet exercice a longuement été pensé et élaboré suivant les besoins différenciés de chaque groupe, afin de pouvoir proposer une remédiation efficace et immédiate aux élèves les plus en difficulté. » Comprenez « J’ai trouvé cette feuille d’exercices sur internet, les mauvais font ce qu’ils peuvent, les doués font tout et sans râler, et je passe juste dans les rangs pour corriger. ») J’ai même écrit des choses indigestes à propos d’une analyse comparative d’unités pédagogiques de manuels… Ouais. Je vais plutôt vous raconter mon week-end, hein.

keep-calm-and-weekend-on

Ma préférée en fait.

 Alors, ce week-end, c’était week-end à thème. A thème de parades. Ben oui, ça faisait drôlement longtemps, on commençait à devenir fébriles, à ne plus savoir avec quelle couleur s’habiller, à sentir les carences en Jelly shots, à rêver de colliers et de chars… Heureusement, Saint Patrick est arrivé. Alléluia.

Euh... T'es sûr que c'est toi qui organise tout là?

Euh… Vous êtes sûrs?

Nous voilà donc encore une fois réunis dans la rue dans un camaïeu de verts pour voir défiler et parader.

 Les hommes à pied offrent aux filles des fleurs en échange d’un bisou (Dans le principe. Parce que moi, je tiens le bouquet pendant que l’homme offre une fleur à la fille à côté. Monde cruel. Et injuste. Parce que la fille était moche en plus. Sans rancune aucune bien sûr. Le porte-manteau ornemental t’envoie ses amitiés.) et les hommes à char lancent, en plus des colliers, des choux, des carottes et des patates pour faire la potée. Autant vous dire que c’est un peu la parade la plus dangereuse de l’année, parce qu’un Irlandais bourré qui lance un chou, ça peut faire des dégâts.

Dimanche, on a quitté les riches Européens de l’irish Channel, et on est allés rejoindre les pauvres Afro-américains de Central City pour le Super Sunday.

Et on en a pris plein les yeux. Vraiment. C’était magnifique. Des costumes faits à la main, pendant de longs mois, pour un résultat coloré et spectaculaire en hommage aux peuples Amérindiens. Chaque tribu a ses propres codes, mais il y a de la plume et de la perle partout. Juste Waow.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et comme ici, c’était un peu l’été ce week-end, avec 25 degrés, de la musique, des coups de soleil et des jambes à l’air, on a fini en buvant une sangria au Prosecco et aux myrtilles à la terrasse d’un café. Alors, vous me pardonnerez de ne pas avoir eu le temps d’écrire…

keep-calm-and-laissez-les-bon-temps-rouler-1

2 réflexions sur “Once upon a time… Super St Patrick (Sun)Day

  1. Figure toi que moi aussi je m’étais posée la question: « mais comment donc, cecile n’écrit plus? »
    L’année dernière nous n’avions pas fait la st patrick, tu te souviens pourquoi?
    Bises ma belle au cheveux vert

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s