On the road… avec notre maison roulante

Agents spéciaux, vous avez les traits tirés, les yeux pochés, les nez séchés, les lèvres gercées, les aisselles irritées et les mollets contractés. Vous semblez fatigués, mais rassurez-vous, vos missions touchent à leur fin et vous pourrez bientôt retrouvez un confort familier. Vos efforts ne sont pas inutiles et servent nos services, comme toujours. Nous avons réalisé à votre insu une étude de vos comportements durant cette semaine riche d’expériences variées et originales, qui est passée si rapidement mais qui semblera avoir été longue quand vous vous la rappellerez. Nous avions en effet caché une mini-camera dans la langue ridiculeusement pendante de Germain le chien.

Germain ce traitre.

Germain ce traitre.

Nous avions également demandé à l’Agent JB de vous filmer discrètement dans vos déplacements extérieurs et de nous envoyer des rapports journaliers. Agent JB, vous avez été plusieurs fois démasqué, mais nous vous remercions pour votre collaboration à toute heure du jour et de la nuit. Magic Travel Team, nous vous transmettons un condensé des moments qui ont le plus amusé, surpris ou ému nos collaborateurs. Veuillez en prendre connaissance.

 

Germain & JB Reality Show

Jour 1 : L’entrée dans le Camping Car. L’équipe découvre les règles de la nouvelle maison dictées par La Voix. Les rires joyeux et excités empêchent l’écoute attentive, et la bande de dissipés évitent de peu l’explosion au premier ravitaillement d’essence. Jb dompte courageusement la bête sur les routes du Nevada et emmène finalement tout le monde sain et sauf aux portes de Zion.

Jour 2: L’équipe s’aventure dans une randonnée au milieu des « piscines » de Zion. Leur frigo offre de délicieuses possibilités de pique-nique, mais leur non-prévoyance les oblige à dépenser une petite fortune dans des graines pour se sustenter.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 3: Avoir une maison roulante n’enlève rien aux joies du camping et aux traversées dans le froid pour la douche matinale. L’équipe tente de rejoindre son prochain arrêt au Lake Powell, mais un petit problème d’itinéraire leur fait faire un léger détour de six heures. Ils décident alors de vivre un peu plus tôt que prévu la nuit de l’aventure, annulent leur réservation et trouvent une solution alternative dans un bien joli parc national. JB ruine la production en prenant un filet mignon hors de prix mais salvateur. G. se fait voler ses lunettes par des chinois.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 4: L’équipe se perd dans les fuseaux horaires et arrive pour une fois involontairement à l’heure à un rendez-vous. Dans un des Canyons où la condensation de touristes est la plus importante de l’Arizona, l’équipe réalise une prouesse en visitant seule ce lieu merveilleux, et qui plus est dans un Hummer fort en sensations.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 5: La fatigue gagne l’équipe et tout le monde se fait surprendre par un réveil en catastrophe un quart d’heure avant le début des festivités. Dans l’agitation générale, entre brossage de dents et check-out, le camping-car reste fenêtres et portes ouvertes devant le point le plus fréquenté du camping. C. est au bord de l’abandon. R. et B. transportent plus de sable que les dunes de Monument Valley. La nuit de l’aventure qui suit est pourtant très calme.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 6: JB a des idées de meurtre sur les bords du Grand Canyon pendant que les filles font la richesse des Navajos. Toute l’équipe retrouve deux agents isolés, P&C, dans la ville fête foraine de Williams pour bavarder aventures autour d’un repas mexicain.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 7: Une partie de l’équipe souffre près du Colorado en frôlant l’insolation, pendant que R. et C. dégustent un buffet gargantuesque et digèrent dans la fraicheur d’un train. Sans nouvelles technologies, le ratage du point de rencontre est évité de justesse, provoquant le soulagement de tout le monde. Certains vont alors se détendre au rodéo local, avant de tous se retrouver pour une ultime soirée bohème autour d’un barbecue.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Magic Travel Team, vous voir sur nos écrans a été un plaisir. Il y a eu des rires, des larmes, des explications, des câlins, des bouderies, des jeux… Bref, tout ce qui fait une excellente série. On a parfois eu peur que ça explose et que ce soit la fin, on a parfois voulu être là pour partager avec vous la simplicité d’une veillée aux étoiles. On a ri aux blagues de G. (quand on les comprenait), on a frissonné aux acrobaties de J., on a retenu notre respiration aux problèmes de réseaux de B., on a appris des informations surprenantes grâce à R. et on a voyagé au côté du volant de JB. Agents spéciaux c’était encore une belle mission, avec ses hauts et ses bas, avec ses pierres, son sable et ses cactus, avec ses lectures, ses rêveries et ses débats. Agents spéciaux, profitez pleinement de votre retour à Las Vegas avant la séparation des équipes et veuillez trouver une petite récompense pour votre travail plus que coopératif. A très bientôt.

2 réflexions sur “On the road… avec notre maison roulante

  1. Pingback: Once upon a time… Cent vies sur la toile. | Once upon a time... In New Orleans

  2. Agent C., avez-vous mal dormi ? Si vos photos sont efficaces, votre prose est bien énigmatique. Vous êtes attendue en personne à Aucun pour expliciter tous les détails omis. Pensez à prendre un itinéraire détourné pour semer vos éventuels poursuivants. Et n’oubliez pas votre briquet pour allumer le feu: il y aura des plaques électriques.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s