On the road… Las Vegas #1

Commando de la Magic Travel Team vous nous avez encore une fois surpris. Oui, vous avez survécu aux 19 heures sans sommeil, vous avez (presque tous) résisté à la tentation des Casinos (Agent JB. vous nous reverserez vos bénéfices pour avoir succombé un peu trop souvent au jeu), vous avez surmonté les éprouvantes montagnes russes et vous avez trouvé votre sortie dans tous les labyrinthes hôteliers. Mais ne pensez pas que votre seule mission à Vegas était de survivre. Cette journée de repos était aussi destinée à tester vos capacités d’observation dans ce monde créé de toute pièce. Apres une nuit de plus de dix heures, vous deviez être en mesure de capter le moindre détail, de repérer le moindre anachronisme, de détecter la moindre étrangeté. Agent C., nous attendons le compte rendu de votre équipe.

 

Compte rendu.

Tous les membres de notre équipe sont unanimes pour dire que vous nous avez envoyés dans un faux Las Vegas figé dans le passé, un Disneyland économique fait de néons, de décors abracadabrants sans cohérence aucune et de surenchère dans le divertissement. Du parc d’attractions à plusieurs mètres de hauteur au spectacle d’acrobaties dans le hall, sans oublier le toboggan aquatique qui passe au sein même d’un aquarium, tout semble faux, placé ici pour des faux gens figés eux aussi dans un passé qui n’existe pas vraiment.

Temple du mauvais goût et de l’argent fictif, il ne semble pas possible que de vrais personnes vivent réellement dans cette ville. Filles dénudées côtoient Chippendales, mauvais magiciens de rue et super héros mal en point. Entre gêne et pitié, on a parfois du mal à poser le regard pour analyser ce petit monde dans cette folle effervescence.

Les spectacles de stars sur le retour, ou de pas stars du tout, se mélangent aux divertissement de qualité exécutés par de vrais artistes. Bref, on trouve de tout à Vegas: du pauvre, du chic, du malsain, du drôle, de l’enfantin, de la gastronomie, du bling-bling, du dépassé, du kitsch, du classe, du vulgaire…

Les chambres d’hôtel à l’espace luxueux sont un cocon dans l’agitation de cette ville, 15 étages au dessus des machines à sous qui prennent toujours plus qu’elles ne donnent.

Un choc après les espaces grandiosement silencieux de la Death Valley, une ville perdue au milieu du désert dans laquelle viennent se perdre pauvres gens avides de fortune, mariés d’une nuit et randonneurs en étape. Une ruée vers l’or moderne, quoi.

 

Commando de la Magic Travel Team nous vous remercions pour votre compte rendu détaillé. Attention cependant, votre mission à Vegas n’est pas tout à fait terminée. Nous vous referons signe très bientôt. En attendant, après ce repos bien mérité, nous vous proposons une nouvelle mission : cohabiter 7 jours à 6 dans un espace réduit en sillonnant les grands parcs de l’Ouest. Afin d’honorer votre mission, veuillez prendre possession de votre nouveau véhicule : le camping car Transformer, livré avec Germain qui vous surveillera depuis sa fenêtre. Bonne chance.

2 réflexions sur “On the road… Las Vegas #1

  1. Agent C., avez-vous des difficultés pour transmettre vos rapports ? Pourtant l’agent JB est toujours actif, et témoigne de nombreuses péripéties dont le détail nous intéresserait au plus haut point.

    J'aime

    • L’Agent JB ne dort pas la nuit afin de remplir ses missions. L’Agent C se repose afin d’être plus efficace. En outre, un seul rapport par mission avait été demandé, celui-ci arrive donc très bientôt.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s