La princesse qui… devint trentenaire

Je pensais que cela n’arriverait jamais, en tout cas pas dans un futur proche, et pourtant… Ils sont bien là les trente ans! Ils sont arrivés, précis et ponctuels dans la nuit caligineuse du 8 janvier, m’empêchant par la même occasion de dormir. Putain, 30 ans! Et quels 30 ans!

La plupart d’entre vous ne me connaissent que depuis quelques années, voire quelques mois, alors je vous offre ma vie tout à fait fascinante à travers une petite vidéo réalisée par ceux qui me connaissent depuis toujours. J’ai donc commencé ma troisième décennie en pleurant devant mon bol de Nesquick.

Edit du 13 janvier: Afin de préserver le caractère privé de cette émouvante vidéo, celle-ci est retournée dans la sphère familiale. Si vous n’êtes pas assidu à mon blog, c’est une erreur. Sachez que vous avez raté par conséquence un film qui a donné les larmes aux yeux à plus d’un(e).

Et comme les trente ans se sont installés à l’année, on a pu leur souhaiter dignement la bienvenue samedi soir lors d’une petite sauterie avec quelques convives. On sait que les réceptions mondaines sont toujours un succès, et celle-ci, je pense, n’a pas échappé à la règle. Il faut dire que j’avais mis les moyens. Déjà, j’ai recruté une équipe de choc, la meilleure de Nola: Thomas, Marie et Blandine à la déco. Et je n’ai pas été déçue! Merci, c’était une prestation parfaite, fourmillant de mille détails à mon image. Merci, 30 fois merci.

Ensuite, j’ai invité des gens géniaux et c’est assez essentiel pour passer une bonne soirée. Y avait tellement de monde dans le château que j’en suis toute émue en y repensant. Toutes ces personnes qui ont fait le déplacement pour moi, parce que j’étais quand même un peu le centre de la soirée (à moins que ce ne soit la table à cocktail…). Merci donc à tous d’être venus tous beaux, avec votre âme d’enfant et votre bonne humeur. Merci, 30 fois merci.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Enfin, j’ai loué un bus magique aux douze coups de minuit (quinze). Oui. Je vis dans le faux monde, donc je peux le faire. Tout est possible ici. Même louer un bus magique. J’avoue que c’était assez jubilatoire de passer de « rooooh, elle nous saoule là avec son Frenchmen à minuit, on est bien calés et fatigués » (les gens géniaux savaient que le programme allait se poursuivre dans le French Quarter), à « Je saute partout dans le bus en criant » (les gens géniaux ne savaient pas qu’on y allait en bus). Effet magique. On a donc arpenté les rues de Nola et tous les bars de la ville pendant 3 heures dans un bus psychédélique. Merci d’avoir été fous avec moi, 30 fois merci.

Bien entourée.

Bien entourée.

Mon carrosse en fait.

Mon carrosse en fait.

J'étais beaucoup mieux. Rien à voir.

J’étais beaucoup mieux. Rien à voir.

Cette soirée d’anniversaire était donc exceptionnelle, irréelle, inoubliable, merveilleuse. Et je suis heureuse, fatiguée, émue, merveilleuse (ah non.). J’y repenserai avec du bonheur plein le coeur quand je me ferai masser sur Canal Street, grâce à vous. Rien, absolument rien ne pouvait gâcher cette soirée.

MERCI. Je vous aime!

4 réflexions sur “La princesse qui… devint trentenaire

  1. Pingback: Once upon a time… Cent vies sur la toile. | Once upon a time... In New Orleans

  2. On espère vraiment que le bus était avec chauffeur, car on ne se souvient de la date à laquelle tu as passé le permis.
    La vidéo avait pour nous un caractère un peu plus « privé », mais heureusement on ne voit pas qui est déguisé en Schtroumpf avec toi. Pourvu aussi que Benabar ne tombe pas sur la bande son.

    J'aime

    • Euh… En fait je savais, mais je voulais qu’on me dise que j’ai des parents géniaux. C’est chose faite, je peux l’enlever.
      Sinon, le chauffeur était loué aussi, et était magique aussi.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s