Once upon a time… New York City

P1020182

Waow. Copyright Martin depuis son hélicoptère.

La Terre entière est déjà au courant, car je l’ai répété, textoté, Skypé, WhatsAppé (patati patata) mais cette semaine, j’étais à… New York! Wahou! Rêves de gamine, visites mythiques et événements de folie dans cette ville plus qu’IRREELLE.

images

Top 10 des choses irréelles que j’ai vécues pour de vrai.

1. Je suis montée dans une limousine en guise de taxi.

Premier contact avec la vie New Yorkaise. Bam, je t’annonce la couleur dès la sortie de l’aéroport: ce sera doré, avec des paillettes et des néons. J’ai oublié mes louboutins, mais de toute façon ça ne va pas avec mes deux paires de chaussettes et mon manteau triple épaisseur… Bim, je t’annonce aussi la température: ce sera gros vent glacial qui gerce le visage.

Hey! Taxi!

Hey! Taxi!

Blandine aime le froid autant que les matins.

Blandine aime le froid autant que les matins.

2. J’ai assisté à une messe gospel dans Harlem.

Dimanche matin, mon âme de fervente chrétienne n’a pu résister à l’appel de l’Eglise et je me suis retrouvée, pour la première fois de ma vie, sur les bancs d’un édifice sacré. J’ai essayé de faire abstraction de mon allergie à la religion et de profiter du spectacle, mais non… Le problème dans la messe gospel, c’est qu’il y a messe. Je dois tout de même reconnaître que le gospel c’est chouette et c’est prenant, voire vibrant quand l’assemblée est en transe, mais ça ne dure que 20 minutes sur trois heures… Alors la prochaine fois, je fais plutôt un brunch gospel dans Manhattan… Les « I want Jesus to walk with me », les quêtes à répétition (je n’ai pas donné un centime… faut pas déconner), les sermons qui parlent de Superbowl, de lait et de Thanksgiving (Pas sûre d’avoir tout compris…) et la voix de Dieu qui annonce les prochaines offices, je crois que c’est trop pour moi… Mais c’était une expérience.

3. J’ai visité les lieux légendaires de New York, parfois sans tickets en mode VIP.

4. J’ai mangé plus que de raison dans Chinatown.

Du bon, du très bon chinois (Le Routard: la seule bible en laquelle j’ai foi). Et que des tables de 10, que tu viennes en amoureux ou en car de vieux… On est donc attablés avec des inconnus. « C’est rigolo » comme dirait Marie.

Chinatown, haut temple de la gastronomie.

Chinatown, haut temple de la gastronomie.

Les inconnus du resto qui ont du se dire que les français ont bon appétit!

Les inconnus du resto qui ont du se dire que les français ont bon appétit…

Les français connus qui ont bon appétit.

… et les français connus du resto qui ont bon appétit.

5. J’ai rêvé devant une comédie musicale sur Broadway.

Malgré le scepticisme des mâles, nous avons choisi un des shows les plus virils: Cinderella! Et c’était beaaaaaauuuuuuuu! Un vrai spectacle, avec des décors de fous, des chansons à la Disney (N’en déplaise à Martin), des costumes de malade (Mais comment fait-elle pour se métamorphoser en princesse sous nos yeux???) et même de l’humour (Oui, oui. Même les mâles ont ri.). Ahhhhhhh… *soupir*

6. J’ai fêté Thanksgiving selon la pure tradition.

Célèbre parade de ballons Macy’s, dinde aux Cranberries et aux choux de Bruxelles et « Happy Thanksgiving » à répétition, tout y était pour faire dans le cliché américain.

7. J’ai joué à la James Bond Girl dans un bar très chic, ambiance cigares, feu de cheminée et livres anciens.

Mon envie de solitude (Oui, parce que ce n’est pas parce que je suis à New York que je suis obligée d’avoir bon caractère), m’a conduite jusque dans ce lieu secret, presque invisible de la rue. N’y entre pas qui veut, il faut sonner et attendre le sésame. J’ai d’ailleurs failli faire demi-tour à  ce moment là, me sentant beaucoup trop emmitouflée pour être classe… A l’intérieur tout le monde est très chic (sauf moi évidemment, j’ai oublié mes louboutins. Cf 1.), on me prend mon manteau trop grand mais qui tient chaud (Merci Sophie), on m’installe au bar et je griffonne quelques mémoires en sirotant un cocktail hors de prix. Cocktail que le monsieur à côté (très chic donc) m’offrira au moment de mon départ (très riche donc aussi… Mais très accompagné… Encore raté.)

8. J’ai bloqué ma carte Visa le jour du Black Friday.

Trop d’achats stoppent les achats. Mes dépenses compulsives en vue du grand froid canadien ont eu raison de ma carte Disney qui a un peu trop chauffé en ce jour de soldes exceptionnels… Arrrrggghhhh! Et ce petit sweat design de Brooklyn? Heureusement, tout est bien qui finit bien, et un appel téléphonique et un verre de champagne plus tard, je repars avec mon joli pull sous le bras (Et sur les bras aujourd’hui).

9. Je me suis faite tatouer par un artiste (Je crois qu’on peut dire ça comme ça).

Un gros tatouage qui prend tout le bras, avec plein de couleurs. Quitte à se faire tatouer à New York, autant le faire en grand! Mais nooooon, pas de panique papa et maman, j’ai juste fait reprendre celui que j’avais déjà, mais en moins tâche de naissance (ça vous rappelle pas ma technique d’annonce de mes six en chimie?). Il est tout petit, il est tout beau et il est tout entouré de rose.

Ma petite fée qui boit un mug de Hot Chocolate ;)

Ma petite fée qui boit un mug de Hot Chocolate 😉

10. J’ai tatoué des M&m’s.

Charlie à la chocolaterie! Je peux choisir la couleur de mes M&m’s, écrire un message (ou même quatre), verser les bonbons dans une machine à la Willy Wonka et les retrouver marqués de mon empreinte…

J'ai gagné le ticket d'or.

J’ai gagné le ticket d’or.

Irréel!

Irréel!

C’était once upon a time… New York City. Et je quittai la ville qui ne dort jamais avec regret, mais promis d’y retourner sous un soleil d’été…

Et merci à la NY Krewe!

3 réflexions sur “Once upon a time… New York City

  1. Pingback: Once upon a time… Cent vies sur la toile. | Once upon a time... In New Orleans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s