Je ne vis pas dans le vrai monde… Wisteria Lane

Depuis que je suis ici, j’ai l’impression d’être dans une série américaine et d’aller de cliché visuel en cliché visuel… Mais ils vivent vraiment pour de vrai comme ça? Ce n’est pas que dans les films?

Bienvenue à Wisteria Lane

Wisteria Lane donc.

Wisteria Lane donc.

Pour ceux qui ne connaissent pas (bonjour papa, bonjour maman), Wisteria Lane est LA rue de Desperate Housewives. Et quand je me balade tout guillerette sur mon cruiser rose dans les rues de la Nouvelle Orleans, j’ai l’impression d’évoluer dans un décor de film…

Cliché 1: Les maisons

Même si la notre s’appelle le château, il faut avouer que dans le coin, y a de sacrées baraques! Des petites maisonnettes bien typiques, des vrais châteaux, des façades bien américaines, des balancelles suspendues, des rocking chairs, des drapeaux…

DSC07294 DSC07297 DSC07321 DSCN1321

Cliché 2: Le mec qui lance les journaux le matin

Promis, il existe vraiment! Vu, de mes yeux vu! Le mec qui lance le journal du jour, sur le perron de la porte avec une précision incroyable (je ne sais même pas comment il fait chez nous, il lance à angle droit… O_o) Bref, quand on l’a vu avec Martin, on a crié comme deux gamins « Il existe! ». Alléluia.

Cliché 3: La campagne en ville

Le matin, la journée, la nuit, en tout temps, les joggers convergent vers LE lieu de rendez-vous des joggers: le parc à l’américaine! De l’herbe bien verte, le plan d’eau, des toutous, des jolies filles, l’impression de ne plus être en ville, une double piste jogger/vélo de la largeur de nos routes, le calme… Quand je serai vraiment américaine, j’irai courir là-bas aussi, le casque sur les oreilles et une cup de café froid à la main.

Où sont les joggers?

Où sont les joggers?

Clap de fin. Même dans le faux monde, on a besoin de sommeil…

2 réflexions sur “Je ne vis pas dans le vrai monde… Wisteria Lane

  1. Pingback: Once upon a time… Cent vies sur la toile. | Once upon a time... In New Orleans

  2. Gagné !! Effectivement on ne connaissait pas. Nous, on en est resté à Dexter en Floride alors il nous tarde d’avoir le compte rendu de ton WE là-bas. Pour le moment on rêve plus sur les maisons et les parcs que sur les sandwichs à l’alligator (surtout après notre bon confit de canard du Gers de ce matin).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s